OSCAR CAHEN

LA COLLECTION PRIVEE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oscar Cahén voit le jour à Copenhague en 1915. Il étudie à la Dresden Kunstakademie où il termine sa maîtrise en beaux-arts et fréquente aussi des écoles des beaux-arts à Paris, en Italie et à Stockholm. En 1938, il est professeur d'illustration et de dessin au Rotters Studio à Prague. Son père étant un opposant virulent des Nazis, il doit s'enfuir aux États-Unis. En 1938, à la veille d'être arrêtés, Oscar et sa mère doivent fuir à leur tour et s'en vont à Londres, où Oscar travaille à son compte comme illustrateur. 

 

En 1939, il est interné en tant qu'étranger ennemi et, en 1940, il a le choix entre demeurer interné au Royaume-Uni et être déporté au Canada ou en Australie. Il choisit le Canada et se retrouve dans un camp d'internement près de Sherbrooke. Relâché en 1942, il travaille comme collaborateur indépendant au Montreal Standard et chez Rapid Grid and Batten à Montréal. En 1944, il part vivre à Toronto et finalement à Oakville, où il s'installe avec sa femme et son fils. La même année, il devient directeur du Magazine Digest à Toronto mais retourne ensuite travailler à son compte pour New Liberty, Playtime, Chatelaine et le magazine MacLean's. 

 

Au milieu des années cinquante, il a déjà bien réussi comme illustrateur mais préfère l'abstraction dans son œuvre personnelle. Oscar Cahén prend plaisir à juxtaposer des couleurs vibrantes, voire violentes. En 1954, il devient membre fondateur et source d'inspiration du Groupe des Onze, qui est reconnu comme le chef de file de l'art abstrait au Canada anglais, comme l'est l'association des artistes non-figuratifs de Montréal au Canada français. 

 

Il connaît une fin tragique le soir du 26 novembre 1956, au volant de sa voiture sport, dans une collision avec un camion de gravier, à moins d'un mille de son domicile de l'avenue Elmhurst. 

 

© 2004-2019 The Cahén Archives